Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Hommage’

Florence.

.

Chère Florence,

je n’ai appris que tout récemment que tu étais partie.

Je voulais ici te remercier d’avoir traversé nos vies,

te remercier de ton sourire si lumineux lorsque tu posais,

de ta générosité et de tes airs mutins, de ta gentillesse,

et d’avoir été un modèle si doux, si offrant, si inspirant.

.

Tu es partie si vite, trop vite. Une pensée pour tes proches

et ta famille. Ton sourire reste là. Merci de toi.

.

.

Read Full Post »

Blues-berry.

.

.

Voilà ce qu’on gribouille à 3h du matin après avoir

dessiné sur un bloc papier et être arrivé au carton.

.

.

Read Full Post »

.

.

… de façon adorable, et j’en suis très touché.

Allez voir son blogue, ça vaut le coup d’oeil.

.

.

Read Full Post »

 

Comme ma mère poule il y a quelques années,

le bougre Coquelet ne m’a pas raté…

Merci, mon ami, tu défies la science ;

un Coquelet qui pond autant et aussi bien

ne finira pas de sitôt à la casserole…

 

Copyright Thierry Coquelet – tous droits réservés

 

Voir aussi le « cou » de crayon de Jean-Michel Gruet.

 


 

 

Read Full Post »

 

 

Le 21 janvier, elle aurait pu avoir 49 ans…

 

 

Le voile de sa voix, le voile de ses yeux.

 


 

.

Read Full Post »

Le Marais.

.

Il naquit paraît-il Villain, qui l’eut cru ?

Or, fait à l’image d’un jeune coq tôt,

le beau sut dès lors en jouer. Il ajoute

une fente au masque de l’acteur, une corde

à l’arc de l’artiste en sculptant ceux

qu’il a Aymé.

Petit duel comme autrefois avec l’ami Da Costa

et Thierry Coquelet

Read Full Post »

Heureusement que je n’ai pas rendu hommage

à Bruno Cremer (Thierry Coquelet a pulvérisé

toutes mes velléités) et que Robert De Niro est

encore en pleine forme (apparemment), sinon

ce blogue finirait par avoir des allures de rubrique

nécrologique.

.

Voilà quelqu’un que je n’ai jamais rencontré (hélas)

et qui pourtant m’accompagne depuis des années,

que ce soit sous le nom de Patrick Cauvin ou celui de

Claude Klotz. Ecrivain génial, flamboyant, mélancolique,

profondément humain, je le suis depuis « L’amour aveugle« 

et « Darakan » (initialement paru en 78 chez JC Lattès),

deux chefs-d’oeuvre si brillamment différents…

.

.

So long…

.

.

Voir aussi la version subtile de l’ami Coquelet

.

Read Full Post »

(1947 – 2010)

Read Full Post »

14 juillet, fête nationale, grands monuments.

Les barbouzes

Les tontons flingueurs

L’emmerdeur

Read Full Post »

Un petit crobard de traviole pour

un grand déglingué magnifique.

J’aurais aimé avoir le temps de le

retravailler…


Voir aussi Altamore, Coquelet, Da Costa, Grand, MacTavish

Read Full Post »

Older Posts »